Le Moulin des évêques

La rénovation du Moulin des évêques, situé sur les berges de l’Hérault, offre une nouvelle vie à l’un des plus vieux monuments de la ville d’Agde.

Construit entre 1271 et 1275 par Pierre Béranger, évêque et comte d’Agde, le moulin à blé fut utilisé par les habitants jusqu’à la Révolution française pour y moudre leurs grains moyennant une taxe.

Par la suite, le moulin fut reconverti en minoterie hydraulique, puis transformé en 1903 en rizerie d’un côté et en usine électrique de l’autre (grâce à ses deux turbines), avant de servir de conserverie de sardines à partir de 1963.

Sa reconversion actuelle débute en 2008, lorsque la ville investit dans ce projet par le biais d’un partenariat public-privé visant à conserver ce monument important de la cité et à lui redonner son lustre d’antan.

Ainsi, l’architecte agathois Philippe Escamez, en charge du chantier, a pris soin de conserver l’état d’esprit de ce monument historique, en sauvegardant et valorisant les éléments patrimoniaux tels que la turbine, les arches et la cheminée (classée au titre des monuments historiques), véritables témoins de l’histoire du Moulin. L’architecture met également en avant son histoire grâce aux divers matériaux jouant sur la transparence: enveloppe en verre semi-ouverte du hall d’accès à la salle polyvalente et cheminée en briques rouges traversant la verrière, cernée au premier étage par un plancher de verre.

La réhabilitation du monument permet aujourd’hui d’offrir au public l’accès à une vaste et longiligne salle d’exposition au premier étage, nommée « salle polyvalente », ainsi que l’aménagement de bureaux municipaux ; tandis que l’opérateur privé a développé au deuxième et au troisième étage un programme immobilier de logements haut de gamme.

 

Cette exposition photographique met en valeur les usages successifs du monument, la mixité des matériaux rénovés et l’inscription du monument dans un cadre naturel exceptionnel.

 

Découvrez le photographe : David Grosso

Il a 32 ans et est photographe indépendant.

Il y a un peu plus de 3 ans, il s’est lancé dans la photographie en tant qu’autodidacte.

Suite aux encouragements de mes proches,il a décidé, de se diversifier et d’atteindre un public plus large.

Originaire d’Agde, il a toujours connu ce monument, avant et après sa brillante rénovation, faite en grande partie par l’équipe municipale.

Il a saisi l’opportunité de photographier, pour l’Office du tourisme d’Agde, « Le moulin des évêques » et de pouvoir exposer son travail  ici, à l’Office du tourisme d’Agde, jusqu’au 2 octobre 2018.

Il vous invite à découvrir davantage son travail, sur sa page Facebook « Chap34u »