FÊTES LOCALES ET FOLKLORE
  • Fête du vin nouveau[1]

Riche d’un des plus anciens terroirs viticoles de France, Agde a su mettre à l’honneur un véritable savoir-faire séculaire au travers du travail de la terre, du vin et des hommes. La fête du vin nouveau, encore très ancrée dans la vie de la cité, marque la fin de la récolte et du début de travail de cave. Tradition religieuse et coutumes locales se fondent dans une fête populaire et fédératrice.
Les festivités autour de « lou vin novel » débutent au Musée Agathois Jules Baudou, où un cortège composé des Belles Agathoises en costume traditionnel, des membres de l’Escolo dau Sarret, des jeunes de la Calendreta, des groupes folkloriques et musicaux des hauts cantons, ainsi que de nombreux élus, défile jusqu’aux pieds de la Cathédrale Saint-Etienne. 
La traditionnelle messe (parfois en occitan), ponctuée de plusieurs chants interprétés par la chorale Mélopoïa, dont le “Coupo Santo” et la “Dagtenco” véritable hymne agathois, met à l’honneur le travail des vignerons du terroir Agde-Marseillan[2].
S’en suit un ultime défilé vers la Maison du Cœur de Ville où l’offrande du raisin au public est donnée en guise de clôture. Les groupes folkloriques exécutent des danses traditionnelles, dont la célèbre danse « du Chevalet » et de « la treilhe ».

  • Fête de la Mer

Au Grau d’Agde la traditionnelle Fête de la Mer (fin juin) est organisée par le Comité des Fêtes.

Après la messe, donnée en l’église du Sacré-Cœur du Grau d’Agde, en la mémoire des marins disparus, un défilé est réalisé dans les rues et ruelles du village de pêcheur du Grau d’Agde, avec en tête de parade les Belles Agathoises et les Jouteurs de la SNJA, suivis par le Maire et le Conseil Municipal ainsi que les familles de marins. Au fur et à mesure du défilé, le public rejoint le cortège. Tous se retrouvent sur le quai pour embarquer sur les différents bateaux et participer à la sortie en mer. Traditionnellement, le Maire et l’archiprêtre, jettent, au large des gerbes de fleurs. Les bateaux réalisent ensuite une grande parade sur le fleuve Hérault. Cette suite d’actions symboliques est effectuée en hommage aux pêcheurs et marins disparus.

  • Fête des pêcheurs

La traditionnelle Fête des Pêcheurs donne lieu chaque année à de nombreuses festivités durant trois jours durant le début du mois de juillet.

Grillade de sardines, tournoi de joutes, concours de rames, fête foraine, bals, feu d’artifice… agrémentent ces journées mais le point d’orgue de cette grande fête est le dimanche matin, avec le défilé, la Grand’Messe et la sortie en mer en hommage aux marins disparus.

C’est sur la place de la Marine, sur les quais historiques d’Agde, que se forme le cortège constitué des jouteurs agathois de la “SNJA”, des Belles Agathoises, du Maire, des nombreux élus de la municipalité, ainsi que d’Agathois et de touristes.

Après avoir défilé dans les rues du vieil Agde, l’ensemble des participants rejoint l’église Saint-Sever pour la messe.

Ensuite, c’est à la Criée du Grau d’Agde qu’a lieu l’embarquement sur les chalutiers, les bateaux de plaisance et de promenade en mer pour rejoindre le large afin d’assister à la bénédiction et au jet de la gerbe fleurie par l’archiprêtre, le Maire et un représentant officiel, en hommage à tous les pêcheurs et marins disparus en mer. L’ensemble des bateaux s’organise en ronde afin de célébrer autour de la gerbe la mémoire de tous ces hommes.

Y participent également la Société Nautique de Sauvetage en Mer (SNSM), les CRS et corps des sapeurs-pompiers présents chaque année aux Fêtes de la Mer et des Pêcheurs.


[1] En 2014 la fête du vin nouveau fête ses 80 ans !

[2] Les caves coopératives d’Agde et de Marseillan ont fusionné, suite à la diminution des surfaces plantées sur Agde.