LA RAME TRADITIONNELLE

A l’origine il y a la pêche.

De retour de la pêche, les embarcations (voiles latines encore très présentes sur le littoral languedocien au début du XXe siècle) chargées de poissons, se trouvant en panne de vent du large pour les ramener à bon port, étaient obligées d’utiliser la propulsion manuelle. La tradition dit que les pécheurs faisaient la course à la rame pour rentrer au plus tôt au port,  s’assurant ainsi la primeur de la vente de la pêche du jour.

D’une contrainte économique liée aux caprices du vent, est née une activité nautique devenue sport, attirant de plus en plus d’adeptes.

La rame traditionnelle se pratique sur des embarcations, rappelant les anciens bateaux de pêche comme les pointus[1], mesurant 7,30m de long avec 6 rameurs et un barreur.

Les compétitions se déroulent en deux manches, sous forme de duels de 300m de long, avec manœuvres autour d’une ou plusieurs bouées. 

La rame traditionnelle est très spectaculaire, car les courses peuvent être entièrement suivies par le public, au bord des berges de l’Hérault, jugeant des efforts violents et intenses produits par les rameurs.

Agde possède deux sociétés de rame traditionnelle.

La SNJA, en plus de joutes nautiques, qui possède une section « rame traditionnelle » et participe aux compétitions de rame comptant pour le championnat de France ainsi qu’à l’ensemble des tournois de la saison d’été.

Cette année 2013, elle a organisé, sous l’égide de la Fédération Française de Joutes et de Sauvetage Nautique, la finale du championnat de France de rame traditionnelle[2] sur le fleuve Hérault où 250 compétiteurs étaient présents[3].

La SNAGAT[4] (Société Nautique d’Agde, du Grau d’Agde et de la Tamarissière) est une association créée en 1984 ayant pour but de préserver le patrimoine maritime agathois. Elle possède une section « rame traditionnelle[5] » de loisir et/ ou de compétition.


[1] La normalisation pour les compétitions a contraint le passage de la coque en bois au plastique, mais les bancs, les bordées et les rames sont encore en bois.

[2] Finale du championnat de France de rame traditionnelle le dimanche 28 avril 2013 de 8h30 à 14h30, place de la Marine – Agde.

[3] Regroupant : Collioure, Gruissan, Sète, Agde, Marseillan, Mèze, Martigues, Marseille, St Mandrier, Cros de Cagnes, Théoules, Nievroz…

[4] SNAGAT : Antre de mer, 32 quai Commandant Méric, 34300 GRAU d’AGDE. Ouvert toute l’année. Président Michel Rezé.

[5] Rem Dagtenco, en parlé agathois (= rame d’agde)