Les premiers témoignages de l’occupation du terrain de Belle-Isle font état d’une parcelle dédiée aux