L’église du Grau d’Agde, le Sacré-Cœur, est chère aux graulens en particulier, et à bien d’autres.

Combien y ont été baptisés, s’y sont mariés ou sont partis pour leur dernier voyage sans cette église ?

C’est le 18 avril 1900 que la première pierre fut bénie et l’église fut inaugurée en 1903

Le bâtiment d’origine était quelque peu différent de l’actuel, la nef et son énorme toit en bâtière, l’abside et ses appentis latéraux sont identiques. La façade par contre à subit des modifications. Le portail était surmonté d’une niche qui abritait une statue du sacré cœur. Au-dessus du faîte du toit et portait un campanile en fer

Elle possédait de chaque côté de la porte des tours en quart de rond percées de meurtrières et un appareillage en moellons de basaltes et chaînages en pierres équarries.

A partir de 1933, la tour est rehaussée et garnie de quatre baies néo-romanes et couverte d’un toit à quatre pans. La niche a été remplacés par une rosace, les deux tourelles ont été remplacées par deux ailes de plans rectangulaires couronnées d’une terrasse et pour finir les murs furent enduit et peint.

Les vitraux sont l’œuvre de Dagrant, ils ont été réalisés à  Bordeaux en 1903.

Découvrez son histoire grâce à cette exposition 🙂